Revenir sur le droit d’option ?

À partir du mois d’octobre 2016, les frontaliers n’ayant pas appliqué formellement leur droit d’option concernant l’assurance maladie, pourront demander à nouveau à changer pour la LAMal ou la CMU.

En effet, bon nombre de travailleurs ont été affiliés par contrainte, pour cause les délais de la CPAM ou le manque d’information. Beaucoup de cas concernent également des personnes doublement affiliées. Le but étant, pour ces personnes de pouvoir se radier de l’un des deux régimes.

Cet accord sera valable jusqu’en octobre 2017. Il faut donc envoyer une demande de droit d’option au canton correspondant à votre situation.

 

Article rédigé par: Antoine

De formation comptable, j’ai commencé à travailler en Suisse deux ans après l’obtention de mon DCG.
Après 7 ans d’expérience en tant que frontalier, je partage mes connaissances et mes astuces.

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *